NapalYsaLeya

NapalYsaLeya

Danse de faunes

Danse, une extrême étreinte
De deux destins liés
Les rires de joie non feinte
Dans la verdure iodée.

Dans l'immersion totale
L'un par l'autre fascinés
Comme nattés de tendresse
L'osmose enracinée.

Dans une folle chamaillerie
De félins aux yeux verts
Douceur sur les esprits
jusqu'à en manquer d'air.

Dans l'espace de nos vies
Les influx innervés
L'instant émerveillé
Nos lèvres juste posées.

Ame, chut. Muse est passé.

Dame Papillon-Leya 2008



17/09/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres