NapalYsaLeya

NapalYsaLeya

Il a fallu que tu...

Il a fallu que tu t'emmêles
Vif et mouvant
Que tu t'immisces
Lisse agaçant
Dans mes heures longues
de non-sommeil
Connectée à d'autres ondes!
Et tes merveilles, ma connexion onirique, 

explique!


Il a fallu que tu m'embrouilles
que tu t'espaces
tu t'entrelaces
en serpentant.
Chair lien subtil
erreur habile
La pointe au cœur
En ferveur.
Il a fallu que sonnent

deux heures! 


Tu vois bien, je ne dors pas.
C'est de ta faute, ça,
je ne dors pas.

J'ai la gorge arrachée, écorchée
Les yeux à outrance fatigués
Mais tu sais bien, je ne dors pas.


Quoi? M'enrouler dans les draps?

Irréel imbécile
J'ai les mots indociles
Je voudrais le roulis de tes bras.
Alors, laisse-moi
Et tant pis
Si je ne dors pas.

 

 

 

 

Leya  -
Sept.2008

photo:Jake Gyllenhaal



03/12/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres