NapalYsaLeya

NapalYsaLeya

Quartier libre

La lune a dit ce soir:
Quartier libre, tout est clair!
La lune a demandé à boire
la mer des filles aux pères.

La lune a intimé à l'amante
de ne point pleurer
tandis que l'amant se lamente
saoûlé d'y voir
des coups de lune.

L'amante troublée d'insomnie
dans l'immense lumière
se tord en un mauvais désir
qui l'éclaire de folie en folie.

L'amant a accordé
tant de rayons de soleil
dans ses bras comme des blés
l'ange déchu des merveilles.

Les moments passés
restent des joyaux à l'abri
des regards jaloux et enviés
des lieux inédits où toutes lois,
toutes conventions
se jouent des formes et des prétentions.
"Je t'aime" et "Tu m'aimes"
et que le reste du monde aille se faire voir ailleurs.

Dernière danse de lune
clarté d'électricité
Un sabbat de fortune
l'amant s'est vite lassé.

Son âme incompréhensible
est laissée à la marée
verser dans le sensible
pour y pêcher des idées.

La solitude voile la face de la lune
amante interloquée.
Le matin la prendra
la face toute chiffonnée

LEYA @ février 2007



02/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres